Raymond St-Jean est réalisateur, scénariste et concepteur film et multimédia. C’est après des études en communication à l’Université du Québec à Montréal qu’il a commencé sa carrière en tournant des vidéoclips et des courts métrages.

Depuis, il a réalisé des fictions (Out of Mind: The Stories of H.P Lovecraft, Léa), des documentaires (Une chaise pour un angeL’oiseau de nuit, Ville fantôme, Le Mozart noir, six films de la collection Musique de chambre) et des adaptations de pièces de théâtre et de chorégraphies (Les Trous du ciel, Cabaret neiges noires, Peepshow). Ses films ont été diffusés au Canada et à l’étranger, en plus d’avoir été présentés dans plusieurs festivals.

Son prochain long métrage de fiction, Crépuscule pour un tueur, prendra l’affiche en 2022. Le film met en vedette Éric Bruneau, Rose-Marie Perreault, Benoit Gouin et Sylvain Marcel.

Son long métrage documentaire Une chaise pour un ange a été présenté dans une dizaine de festivals internationaux. Le film a remporté le prix du meilleur long métrage documentaire au Massachusetts Independent Film Festival 2014, ainsi que le Grand Prix Golden Eagle du IFFEST Document.Art 2014 de Bucarest. Lors du 32e Festival International du Film sur l’Art de Montréal, Une chaise pour un ange a gagné le prix de la meilleure oeuvre canadienne et le prix ICI Artv pour la meilleure réalisation canadienne francophone.

Louise Lecavalier – Sur son cheval de feu, son plus récent film documentaire, propose une plongée cinématographique au coeur de l’oeuvre et de la vie de la danseuse et chorégraphe Louise Lecavalier.

En 2008, Raymond a conçu les projections vidéos de Zaia, un spectacle du Cirque du Soleil présenté à Macao en Chine. De 2009 à 2011, toujours pour le Cirque du Soleil, il a été concepteur des contenus vidéo et multimédia de Zarkana, présenté à New York, Madrid, Moscou et Las Vegas. En 2013, il collaborait à la conception et la production des projections vidéos de Michael Jackson ONE, un spectacle permanent du Cirque du Soleil à Las Vegas.

Ce qu’écrivent les critiques:

« Un grand film, une grande danseuse et chorégraphe : Louise Lecavalier. Un pur bonheur cinématographique. Un film sur « l’art » qui est vraiment du grand Art. Le réalisateur Raymond St-Jean est l’auteur d’un autre film magnifique, Une chaise pour un ange (2014), hommage à la culture du groupe religieux des Shakers dans lequel il se servait, entre autres, de la pratique chorégraphique. Déjà, il faisait preuve d’une grande sensibilité esthétique : beauté de la lumière, grâce du mouvement, évolution des textures, recherche approfondie de l’univers sonoreSur un cheval de feu conserve ces mêmes qualités plastiques, résonnantes et rythmiques. »
(Pierre Pageau , Séquences)

« L’admirable long métrage Une chaise pour un ange, du Québécois Raymond St-Jean, se révèle une pure oeuvre d’art sur plusieurs points de vue. »
(Odile Tremblay, Le Devoir)

« Le réalisateur Raymond St-Jean a réussi le pari casse-gueule d’adapter le « one-woman » Peepshow de et par Marie Brassard à l’écran. Le défi était de taille. St-Jean a l’intelligence de proposer une relecture de Peepshow, de nous faire entrer dans la tête de la narratrice. »
(Catherine Lalonde, Le Devoir)

« Le Mozart noir is exactly what some people are hungry to savour on TV. It has a great story, wonderful music and it looks gorgeous. »
(John Doyle, The Globe and Mail)

« Violon magique est un documentaire remarquable qui vous fera rêver. »
(Éric Fourlanty, Voir)

« Out of mind est un document étrange et hypnotisant, un exercice consciencieux et très abouti. »
(Martin Bilodeau, Le Devoir)